Actualité

L’IRAD met au point de nouvelles variétés de haricots à fort rendement

Réalisées dans le cadre de son pro- jet «légumineuses et cultures maraîchères», l’Institut de recherche agronomique pour le développement (IRAD) du Cameroun a mis au point une douzaine de nouvelles variétés de haricots à très fort rendement. Celles-ci sont capables de fournir des rendements allant de 2 à 3,5 tonnes à l’hectare, soit au moins quatre fois plus que les variétés traditionnelles de haricot existantes dans le pays, et dont les rendements ne dépassent guère les 875 kilogrammes à l’hectare. En plus de leurs hauts rendements, ces douze variétés de haricots mises au point par l’IRAD sont adaptées aux différents sols et zones agroécologiques du Cameroun. Elles permettront, espère-t-on au sein de cet institut de recherche, d’augmenter la production locale de cette légumineuse très riche en protéine.

Le Cameroun abrite plus de la moitié des grands projets d’infrastructures en Afrique centrale

Considéré comme la locomotive économique de l’Afrique centrale, le Cameroun abriterait à lui tout seul 54% des grands projets d’infrastructures recensés dans la sous-région. C’est ce que revèle le cabinet Deloitte, dans un rapport intitulé «l’Afrique change, paysage des infrastructures». Dans le top 10 des plus grands projets en matière de coûts financiers, ce rapport affirme que le Cameroun enregistre cinq projets (barrages de Lom Pangar, de Memvé’élé, de la Mentchum, l’autoroute Yaoundé-Douala et le port en eau profonde de Limbe), contre trois pour la République démocratique du Congo et deux pour le Gabon. A l’échelle continentale, 24 des plus grands projets d’infrastructures en gestation sont recensés en Afrique centrale (Cameroun, Congo, République centrafricaine, Gabon, Tchad, Guinée équatoriale, Sao Tomé-et-Principe et la RD Congo). Ce qui représente, apprend-on, 8,4% des projets, pour un coût global estimé à 7 milliards de dollars (plus de 4000 milliards de francs CFA), soit 2,2% de l’enveloppe globale des projets d’infrastructures en Afrique.