croissance

 Le Comité de politique monétaire (CPM) de  la  Banque des États de l’Afrique centrale     (Beac) réuni à Yaoundé, au Cameroun le 22 mars,  a  indiqué  que  la  Communauté  économique       et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac)  connaîtra  une  reprise  de  la  croissance  économique réelle,  avec  un  taux  de  1,6%  en  2017  contre  0,2% en 2016.  D’après  Abbas  Mahamat  Tolli, Gouverneur de la Beac, « cette reprise de la croissance est en lien avec la remontée des cours du brut et la mise en œuvre des réformes actées dans le programme des réformes économiques    et financières de la Cemac ». Toutefois, il a tenu à souligner que de nombreux risques   demeurent, eu égard  · aux  mesures  protectionnistes  que  pourrait  prendre  la   nouvelle     administration américaine, au durcissement plus que prévu des conditions  financières mondiales,  à la montée des tensions géopolitiques et au ralentissement de l’économie chinoise».

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.